Scène surréaliste à la télévision russe où l’on explique qu’il faudrait 200 secondes pour qu’un missile balistique frappe Paris

Depuis quelques jours, les débats sur la chaîne de télévision russe Rossiya 1 tournent autour d’une potentielle « troisième guerre mondiale » et d’une possible utilisation d’armes nucléaires par la Russie pour se défendre.

Des images glaçantes extraites de l’émission « 60 Minutes » de ce jeudi 28 avril montrent la présentatrice et ses invités évoquer une éventuelle attaque nucléaire et calculer le temps de trajet d’un missile Sarmat – le nouveau missile balistique russe pouvant transporter jusqu’à 10 têtes nucléaires, et raser un pays grand comme la France – entre Kaliningrad et des capitales européennes. « Il va de Kaliningrad à Berlin en 106 secondes, de Kaliningrad à Paris en 200 secondes et jusqu’à Londres en 202 secondes. », explique la présentatrice, images à l’appui.