Passe d’armes entre une journaliste britannique et le ministre russe des Affaires étrangères au sujet de l’Ukraine

La journaliste britannique Cathy Newman a interviewé le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov lors d’une conférence de presse en ligne datant du jeudi 3 mars 2022, au cours de laquelle elle l’a interpellé sur le fait que l’offensive russe contre l’Ukraine coûtait des vies à des enfants. Newman a notamment évoqué le sort tragique de la fille ukrainienne Polina Zapadynskaya, décédée après que la voiture de sa famille a été prise pour cible par les troupes russes.

À la question de savoir s’il avait commencé à préparer sa défense devant un tribunal pour crimes de guerre, Lavrov a répondu très sèchement, et a accusé les médias occidentaux de façonner un « récit émotionnel ». « Je comprends votre désir de poser des questions aussi houleuses et de charger émotionnellement votre public. », a-t-il lancé.

Précisant qu’il ne justifiait aucune action conduisant à la mort de civils, le chef de la diplomatie russe a également accusé son interviewer d’être un « instrument visant à marteler un récit occidental dans la tête des gens », tout en faisant référence aux « dommages collatéraux » que l’Occident a infligés à des pays comme l’Irak, la Libye et l’Afghanistan, et dénonçant la politique du deux poids, deux mesures.

Lorsque la journaliste a poussé la question plus loin, Lavrov a alors déclaré : « Vous jouez maintenant à un jeu et agissez comme une animatrice de talk-show. ». « Je comprends que vous couvriez cela de la manière dont vous êtes tenu de le faire. Un journaliste qui remplit sa mission doit avoir une conscience. », ajoute-t-il.