Olivier Véran dénonce la vidéo d’une soignante au bord des larmes : “De la propagande !”

Interrogé sur un éventuel « mouvement collectif » de départ de soignants en réaction à la vaccination obligatoire, Olivier Véran s’est emporté ce mardi 20 juillet à l’Assemblée nationale.

Lors de son allocution du 12 juillet, Emmanuel Macron a annoncé que la vaccination devenait obligatoire pour les personnels soignants, avec sanctions à la clef. Une mesure choc qui qui a donné lieu à des révoltes au sein de la profession. Pusieurs témoignages de soignants opposés à l’obligation vaccinale ont été diffusés sur les réseaux sociaux, dont celui d’une infirmière au bord des larmes, indiquant qu’elle allait démissionner suite aux annonces du président Macron.

Interrogé à ce sujet, le ministre de la Santé a balayé l’hypothèse d’un mouvement de départ des soignants, et n’a pas hésité à qualifié ce genre de vidéos de « propagande » contre la vaccination. « Il y a énormément d’élan vaccinal. Ce n’est pas parce que vous voyez un infirmier ou une aide-soignante qui fait une vidéo pour dire, en pleurant, qu’elle va quitter son boulot parce que le vaccin, elle en a peur, que ça veut dire que c’est un mouvement collectif. C’est faux ! Ça s’appelle de la propagande. Je le déplore. Il n’y a pas de départs, et ça n’a pas été le cas non plus dans les autres pays qui, autour de nous, ont opté pour la vaccination obligatoire des soignants. », a-t-il déclaré à l’Assemblée nationale.