Robert Ménard : “J’ai dit, écrit, publié à Béziers un certain nombre de choses au moment des combats en Syrie, en Irak et l’arrivée des réfugiés chez nous que je regrette, que j’ai honte d’avoir dit et fait parce que ce n’était pas bien !”

Invité sur le plateau de LCI ce mercredi 9 mars, Robert Ménard a fait son mea-culpa sur ses positions anti-migrants des années 2015-2016, déclarant regretter ses propos autour des arrivées de migrants fuyant la guerre en Syrie et en Irak, et même en avoir honte.

Interrogé par David Pujadas sur la crise en Ukraine et l’accueil des réfugiés ayant quitté leur pays à cause du conflit déclenché par la Russie, le maire de Béziers a déclaré : « Moi, je vais plaider coupable. J’ai dit, écrit, publié à Béziers un certain nombre de choses au moment des combats en Syrie, en Irak et l’arrivée des réfugiés chez nous que je regrette, que j’ai honte d’avoir dit et fait parce que ce n’était pas bien ! ».