Joe Biden décrit ce qui pourrait arriver si l’OTAN s’approchait de la frontière russe dans un discours datant de 1997

Le président américain Joe Biden était tout à fait conscient des conséquences de la politique d’expansion de l’OTAN en Europe de l’Est.

Dans un discours prononcé lors d’une réunion du Conseil de l’Atlantique en 1997, Biden, alors sénateur, a admis ce contre quoi de nombreux penseurs géopolitiques ont mis en garde à plusieurs reprises, à savoir qu’une inclusion des États baltes provoquerait une réaction « vigoureuse et hostile » de la Russie. Ces pays ont tous adhéré à l’OTAN entre 2017 et 2020.