De retour d’Ukraine, la documentaliste Anne-Laure Bonnel raconte l’horreur de la guerre !

Présente sur le plateau de « Touche pas à mon poste ! » ce mercredi 6 avril, la documentaliste Anne-Laure Bonnel s’est exprimée sur ce qu’elle a vu de la guerre en Ukraine. Elle a également souhaité démentir les accusations à son encontre, la jugeant « pro-Poutine ».

Face à Sergueï Jirnov, ancien du KGB, et aux chroniqueurs de Cyril Hanouna, Anne-Laure a insisté sur la « boucherie terrible » qui est en train d’advenir. « Jamais je ne cautionnerai de guerre. », se défend-elle. Tentant d’apporter de la lumière à sa position par rapport au conflit russo-ukrainien, la reporter indépendante fait état, à compter de 2014, d’ingérences russes et américaines en Ukraine. Elle affirme avoir en sa possession des preuves en ce sens, et dénonce le bâillonnement de toute personne partageant un tel constat. S’inquiétant d’un bras de fer entre de nouvelles alliances, Anne-Laure Bonnel évoque l’éventualité que les choses puissent « mal se terminer ».