À Noyon, une médecin refuse de se faire vacciner : “Je ferai de la résistance jusqu’au bout !”

Véronique Rogez, médecin généraliste à Noyon (Oise), va devoir cesser son activité à partir du 15 septembre si elle refuse toujours de se faire vacciner. Son cabinet fermé, c’est une patientèle de 1500 personnes qui va se trouver orpheline.

Ayant attrapé le Covid l’an dernier, la médecin estime qu’elle est suffisamment immunisée et préfère fermer son cabinet plutôt que de céder. « Moi, je l’ai eu le Covid, l’année dernière. Et donc, j’ai toujours des anticorps. En 10 ans d’études de médecine, on nous a toujours dit que quand on avait des anticorps contre une maladie, il ne fallait pas refaire un vaccin derrière. L’État veut me l’imposer, je dis à l’État : ‘Ce n’est pas vous qui faites de la médecine, c’est moi. Et moi, je ne veux pas.’. », a-t-elle avancé au micro de CNews.


Ce lundi 13 septembre, le Dr. Véronique Rogez s’est expliquée face à André Bercoff sur Sud Radio.